Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total
Continuer mes achats

Mouches de terreaux - Contrôle de l'humidité

sciarides.png

Définition

Les sciarides adultes sont de petites mouches noires d’environ 3 mm à 4 mm de longueur.
Le sciaride ou mouche du terreau (famille des mycétophiles et des sciaridés) est un ravageur de plante en particulier lors d'une culture indoor car le taux d’humidité est plus élevée qu'en oudoor.
Les larves des mouches de terreaux sont le vrai danger pour vos plantes d'intérieur.

Prolifération des sciarides

mouches-terreaux

Prolifération en nombre de jours - T° du sol : 20-24°C

Vous les trouverez généralement dans les zones de culture fermées type serres, potagers avec dômes, box de culture indoor non ventilée, et plantes en pot car elles sont attirées par l’humidité, la chaleur, la matière organique en décomposition et le compost.

Les substrats de croissance (terreaux) riches en humus et humides offrent un habitat idéal pour leurs larves blanches dépourvues de pattes qui ressemblent à de petits vers. Les larves se nourrissent de matières organiques et des parties molles de la plante enfouies dans le sol, soit le système racinaire et la tige.

Les plantes en pleine croissance sont donc plus envahies par les sciarides.

On les détecte généralement lorsque les adultes volent autour des plantes d'intérieur, près des fenêtres ou sur les substrats. Attention les femelles adultes une fois accouplées avec des mâles peuvent pondre de 50 à 300 oeufs. En 6 semaines, l'oeuf se transforme en larve, puis en pupe blanche à brune, et enfin en mouche. Le cycle de vie complet de l’oeuf jusqu’à l’adulte peut se terminer en aussi peu que 3 ou 4 semaines, selon la température.

L'espérance de vie d'une mouche est d'une semaine.

Étant donné leur propension et leur gestation relativement courte, les plantes en pot peuvent accueillir plusieurs générations à des stades différents au même moment : oeuf, larve, pupe, adulte. Pour cette raison, les remèdes nécessitent plusieurs applications pour éliminer tous les oeufs.

Autant dire que ces mouches de terreaux sont très invasives.

Symptômes

Les symptômes présageant la présence de sciarides chez une plante se manifestent comme un flétrissement soudain, une perte de vigueur, une croissance chétive et un jaunissement. Si l’infestation est sévère, vous risquez de perdre beaucoup de jeunes pousses car les mouches de terreaux raffolent des jeunes plants.

Bien inspecter les plantes avant de les acheter pour détecter les signes de ravageurs. Tourner le sol délicatement près de la base de la plante et vérifier la présence de larves transparentes et reluisantes. Rejeter toute plante d’où s’échappent des sciarides volants.

Comment lutter contre les mouches de terreaux ?

MOUCHES-TERREAU.png

Il faut permettre une meilleure circulation de l’air au-dessus du substrat (ventilateur, aération de la serre, extraction-intraction) et un arrosage approprié. En effet, le substrat doit sécher rapidement après arrosage, et votre pot doit être bien aéré. Le fond du pot doit être percé afin d'évacuer l'eau non nécessaire à la plante. L'arrosage ne doit être ni trop élevé ni trop insuffisant.

Pensez aussi à rajouter des billes d'argile ou du sable en surface. Ne laissez pas l'eau s'accumuler dans la soucoupe sous le pot et n'arrosez pas en excès, même si la plante supporte ça.

Ceci vous évitera l'apparition des sciarides.

Si les ravageurs sont déjà présents, laissez le substrat s’assécher de un à deux pouces entre chaque arrosage. Ceci tue les larves et empêche le développement des oeufs en plus de rendre le substrat moins attirant pour les femelles pondeuses.

Utiliser des pièges collants jaunes disposés à l’horizontale sur le substrat pour capturer un grand nombre d’adultes pondeuses. Les sciarides sont attirés par la couleur jaune et restent pris au piège avant de pouvoir pondre leurs oeufs.

Les sciarides prospèrent dans les sols trempés. En hiver on arrose moins puisque la température permet plus une bonne évaporation de l'eau.

Lors de l’empotage, éviter d’utiliser de l’eau contenant des matières organiques comme les algues, car ceci pourrait multiplier la ponte d’oeufs.

Si votre terreau est trop infecté, n'hésitez pas à vider le substrat, le jeter, puis rincer les racines et rempoter la plante dans un terreau sain.

Lutte biologique

Des nématodes bénéfiques posées sur le substrat pourront détruire des larves, car ces vers de terre pénètrent la larve de sciaride, et relâchent une bactérie à l'intérieur. Ils ne nuisent pas aux vers de terre, ils s'attaquent aussi à d'autres ravageurs comme les puces et durent longtemps. Ils peuvent être utilisés sans danger à proximité des animaux, des autres plantes et des membres de votre famille.

Certaines huiles essentielles sont aussi très efficaces.


  • ac614dc0d736294ad3c620af293ba5ea.jpg
  • 25a5916758117086377eaa99ae242b80.jpg
  • 3c1319f208583eac493cd9e0613bdcc5.jpg
Votre enregistrement a réussi Your email is already registered
or this is not an email address